ACCUEIL     |     CONTACT     |     

 

   
 

 Retour  |    ACCUEIL     |     CONTKACT     |     

 
 

 

 

 

 

 

Liminaire

Association

Bourlingue

An-court

Sources

  

 

Partir à la rencontre de peuples et de sagesses traditionnelles ... S’ouvrir avec réceptivité et humilité, pour s’adapter à des réalités nouvelles. Laisser préjugés et idées toutes faites à la maison pour ne pas se laisser conformer par ses désirs.  

Pénétrer le pays au rythme de l’opération Marathon 2016 (samedi 6 février 2016) et de la longue marche, qui allie sport, rencontres  découvertes, préparation du  marathon avec les organisateurs, le tout selon les capacités de chacun du 2 au 6 février de Cotonou à Parakou) la seconde partie du  séjour nous fera découvrir d’autres réalités du pays …

Revenir avec ce « devoir de parole » qui  consiste à rendre compte d’une expérience !

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Marcel Proust

Pour mettre l’eau (où la  bière !)  à la bouche

         Le pays dont nous préparerons la « Visitation » n’est  pas sujet aux soubresauts,  ni aux épidémies...  ni aux bêtes sauvages » et les épidémies ne sont pas pire que chez nous.

Le  Bénin, n’était–il pas appelé le « quartier latin de l’Afrique »  un pays calme paisible,
accueillant où les habitants sont de plus en plus  désireux de partager leurs richesses humaines et culturelles ?

La Visitation va ouvrir des portes du pays, des villages, des maisons: la visite d’un hôte ou d’un  étranger est considérée comme une véritable bénédiction !

« Le voyage, la rencontre, constituent une passerelle entre les peuples
qui sont autant de visites à l’autre monde »
Philippe RICHARD

Nous serons tout particulièrement attentifs,

aux rythmes de la vie quotidienne en dialogue avec l’environnement,

aux coutumes et métiers traditionnels, aux marchés,

et au haut degré de créativité des différentes ethnies ainsi qu’à leur savoir faire et savoir-être ancestraux : plantes médicinales, cuisine, culture...

Les cases en terre : Tatasomba, comme fortifiées, jouxtent (presque) les cités lacustres. Les croyances aux divinités vaudou, les contes et légendes, les histoires des griots, la nature, avec ses parcs naturels, sa faune sauvage, ses lacs et ses cascades… les pistes, les routes avec leurs trous, le Zé et  mille autres réalités seront sources de découvertes !

 

 
  dernière mise à jour 19/09/2015

|Atoutcopyright ©labas73.fr  | Liens